jeudi, avril 18, 2024

En cours de réalisation : Un 5 Juillet

Alain-Louis

Alain-Louis

lundi, 08 mai 2023 17:41

Projection du 26 avril 2023

A la 20ème heure du 26ème jour d’avril 2023, dans salle polyvalente des Saillants-du-Gua, nous étions très heureux de répondre à l’invitation d’Histoire et Patrimoine du GUA (HPG) et de Mme Tixier-Barras Historienne en présence de Eric MERLIN Guillaume IX d’Hugues, Archevêque d’Embrun, Raoul Weihoff Président de Ciné Caramelle, Alain Louis MAIRIN producteur, de Jean Victor DAMATO décorateur,  Camille Merlin Nièce de Louis VIDEL et de Maxens Merlin copain de LESDIGUIERES enfant.
La séance s’est déroulée devant 87 spectateurs ravis, ce qui est très bien pour un mercredi.
Après quelques questions posées, les spectateurs nous ont confié avoir appris beaucoup sur François de Bonne Duc de Lesdiguières et dernier Connétable de France, mais surtout ils ont apprécié ce film (Docu-Fiction), et ne s’attendaient pas à un tel résultat.
La projection a eu lieu en face du lieu, qui a vu se marier François de Bonne avec Claudine de Bérenger du GUA.
A notre grande surprise HPG * avait mis à disposition un chapeau en plus de la vente des DVD.
A la fin un pot de l’amitié a clôturé cette belle soirée, nous tenons à remercier Histoire et Patrimoine du Gua, de l’accueil chaleureux et amical, qui nous a été réservé.

Chargé de communication 
Eric MERLIN 

Ce matin vers 6h45 samedi 29/04, la météo n’est pas très bonne petite pluie, ça me contrarie, et j’envisage sérieusement d’annuler le tournage. Arrivée à Tencin 7heures, il ne pleut plus avec Pascal le chef Opérateur et Raoul le réalisateur, nous décidons de maintenir le tournage.

Quelques coups de fil pour confirmer que le tournage aura bien lieu et c’est parti.

8 Heures les techniciens commencent à arriver, quelques figurants aussi, un bon café et quelques croissants pour nous donner du courage, c’est super.

8 H20 Armel la maquilleuse est là, nous attendons les deux comédiens principaux Gisèle (Elisabeth) la femme d’Alain, et Serge (Alain).

Enfin serge est là, habillage (costume noir) et maquillage dans la foulée, quelques minutes plus tard Gisèle arrive, elle passe se changer avec la tenue que nous avons choisi avec la costumière Christiane, avant sa séance de maquillage.

En bas les techniciens s’affairent et chargent le matériel technique, nous emmenons les 2 pro-tentes sait-on jamais.

WhatsApp Image 2023 04 30 at 14.08.25

C’est parti pour l’installation du matériel au cimetière de Tencin.

 Bureau Palm Prod, les acteurs sont prêts, j’appelle Pascal qui doit me donner le feu vert pour les transporter sur place.

9h30 Le feu vert est donné nous partons, avec la voiture de mon fils Alexandre qui nous a prêté, sa 307 CC décapotable la classe.

Sur place c’est Presque prêt les figurants sont tous là et nombreux, un grand merci à Séverine et Jean-Victor pour avoir si bien recruté.

image001

 Raoul le réalisateur du jour en l’absence de Didier absent, met en place figurants et acteurs, Christophe et Pascal vérifient le cadre et font déplacer, figurants et acteurs, pour permettre de cacher les noms des personnes sur les tombes voisines.

Un grand merci à la Mairie de Tencin pour l’autorisation de tournage dans un délai super rapide, suite au refus de la mairie de mon village.

Le chef Opérateur, muni de son détecteur de soleil attend le moment idéal pour lancer le premier plan.

Raoul prononce le mot magique ‘’action’’ c’est10 heures nous attaquons enfin le plan large, Serge et Gisèle accompagnés de mes deux sœurs interprétées par Carmela (Colette) et Séverine (Rose-Blanche), vont pouvoir dire leurs textes.

Quelques plans plus tard, après que Bastien au clap ai donné la séquence et le n° du plan à tourner, pour la sortie du cimetière, filmé par la grande louma montée pour l’occasion par Gil chef machiniste, qui cherche un remplaçant, peut être Ludovic qui l’aide et qui apprend pour le moment.

 

Après quelques plans nous obtenons le c’est très bien +++ prononcé par Raoul et Pascal.

Tous les figurants sont libérés félicitations à tous c’était très bien.

C’est le moment d’attaquer les plans dans la voiture, Julie au clap fait le job, Fantin s’occupe lui de la perche au son, et là une petite pluie vient perturber le tournage heureusement il y a les pro-tentes. 

image003

 

Petite anecdote, une dame vient nous voir et reconnais Raoul, qui jouait dans un autre film en 1996 ‘’Comme une Etoile’’ et qui nous dit avoir été figurante dans la scène du cabaret et là je revois la scène, c’est magnifique nos films laissent que de très beaux souvenirs, à ceux qui ont participé.

13H30 nous rentrons à Palm Prod pour un petit casse-croûte, bien sympathique plein de bonne humeur et de convivialité.

Olivier l’intendant, sort jambon, pâté, saucisson et fromage, dessert principalement yaourt au chocolat et vanille.

Christiane étant déjà partie pour ramener Emma une figurante, Gisèle et Evelyne en ont profité pour manger sa tablette de chocolat noir.

L’après-midi le beau temps étant revenu, nous avons pu finir le plan extérieur ou la voiture se déplace sur la route, caméra embarquée dans le fourgon pour filmer la fin de la séquence 1.

Encore beaucoup d’émotions pour moi, RDV est pris pour le prochain tournage le 13/05/23 à l’école des Aiguinards à Meylan.

Alain-Louis MAIRIN

lundi, 17 avril 2023 17:20

Projection à Gap

Le mercredi 22 mars nous avons projeté notre film ‘’Lesdiguières dernier Connétable de France’’ dans les locaux du campus universitaire, devant les membres du cours de l’université du temps libre de Gap, intéressés par le patrimoine des Hautes Alpes.

20 personnes ont assisté à cette projection le faible nombre de participants à été compensé par leur érudition.

Ils ont reconnu la qualité de notre Docu-Fiction, pour preuves plusieurs DVD ont été vendus en fin de séance.

Le débat d’environ 1h30 a bien sûr été axé, sur les relations entre les Hautes Alpes et Lesdiguières, plusieurs participants, nous ont renseigné sur des parties de la vie de Lesdiguières, non traitées dans notre film.

Mais également de nombreuses questions ont été posées, sur la création du film, qui ont montré leur intérêt pour notre aventure humaine et cinématographique.

Encore du contentement pour nos spectateurs spécialistes du patrimoine Gapençais.

Raoul WEIHOFF

vendredi, 10 février 2023 15:50

TOURNAGE DU 4 FEVRIER 2023 A FRETERIVE SAVOIE

Nous voilà à Freterive en Savoie, nous tournons les séquences 6,7 et 14, très importantes dans notre histoire.

Départ de Tencin où nous avons organisé un covoiturage, tout le monde est à l’heure super, nous démarrons à 7h30, pour rejoindre Roselyne et son mari propriétaire de la maison.

Arrivée du convoi, vers 8h05, il fait beau, mais çà caille quand même, dans la maison 4 degrés.

Le propriétaire sympathique a allumé un feu dans la grande cheminée et mis de grosses buches, pour chauffer la grande pièce du bas.

L’équipe technique image son, s’affaire pour préparer le décor de la 1ére séquence dans la cuisine, Pascal dirige les opérations, avec Christophe, Gil, Jean-Philippe et Fantin.

Raoul et Didier commencent à peaufiner leur mise en scène, en fonction du lieu (cuisine). Arrivée différée de Séverine, qui prend la place de Clapwomen, Anne Sophie fera elle le travail de la scripte.

Ludovic, installe les radiateurs pour chauffer la pièce, et aura pour mission, de soutenir les acteurs en gardant leurs vêtements pendant les coupures.

Dans la grande salle Sylvie la maquilleuse coiffeuse, met en place son espace maquillage devant la cheminée, maquillage prioritaire pour les acteurs qui vont tourner en premier à savoir, Bénédicte, Isabelle, Inès, Lissoun, Vincent et Noé.

Christel pour nous faire de belles photos souvenir, que nous regarderons au coin du feu, dans les jours à venir.

A côté Christiane distribue les costumes aux comédiens, Juliette, Colinne, Bastien et Maelle la toute dernière engagée pour le rôle de Renée.

Olivier après avoir aidé à transporter le matériel, met tranquillement en place son atelier restauration, au menu de ce jour, poulets lentilles et bien sûr le matin café avec viennoiseries.

Pour l’après midi, brioches, tablettes chocolat et boissons (Coca Cola et jus de fruit)

La maison n’étant pas habitée l’hiver, l’eau est coupée à cause du chauffage central, donc pour les toilettes, il faut amener des jerricanes d’eau pour vider dans les WC tout s’est bien passé.

11h 30, enfin tout est prêt pour le premier ‘’Action’’ prononcé par Didier le réalisateur,13h arrêt repas, une pause méritée par tous.

Pendant ce temps Raoul, Didier, Pascal et Christophe, préparent le nouveau décor pour la séquence 14 (cuisine) avant d’aller manger.

14h reprise du tournage dans la cuisine, l’annonce de l’enlèvement à Lucienne par Maguite et les enfants. Alain le producteur accroupi écoute les dialogues, l’émotion l’étreint, au bord des larmes, il se souvient. (Merci aux acteurs d’avoir su m’émouvoir autant et comme çà)

17h Mise en place du décor de la séquence du poste Radio, annonçant les incidents pendant la manifestation des Algériens, belles images et jeu excellent de nos deux comédiennes.

Un grand bravo à tous pour tout ce bon travail dans des conditions un peu dures (pardon), tout s’est bien passé quand même et dans la bonne humeur.

Un grand merci à toute la famille de Roselyne, pour leur aide, leur patience et leur disponibilité précieuse.

Alain-Louis MAIRIN

Grace à Gil qui nous a trouvé ce lieu de tournage, nous voilà de nouveau replongé dans notre histoire.

Après notre enlèvement, et notre emprisonnement dans le quartier arabe d’Oran, le commandant veux nous voir, une lueur d’espoir malgré notre inquiétude, pour moi beaucoup de nouvelles émotions.

Arrivée 8H15, à Fontaine et comme à l’accoutumée notre équipe technique dirigée par Pascal lumière et cadre, se mets en place.

Evelyne très précieuse, donne la main au cadre, au déplacement de la régie, s’occupe des branchements électricité ou vidéo etc...

Nous enregistrons aussi le retour de notre ingé/son Louis et d’un jeune perchman Lounes (tous les deux fréquentent une école de cinéma).

Le décor est construit par notre chef déco, Jean Victor, avec le réalisateur Didier.

Dehors la pro-tente est montée, pour le catering, il fait froid (-3) ce matin un bon petit café nous permet de nous réchauffer un peu, c’est le travail d’Olivier.

Pas beaucoup de place à l’intérieur, Sylvie la maquilleuse s’installe dans le fourgon, avec un radiateur pour chauffage, les comédiens défilent après s’être habillés.

Aux costumes c’est Alain qui s’y colle en l’absence de Lissoun et Christiane.

9H30 le tournage peut commencer, Julie assistante clap, est dans les starting block, Bastien va chronométrer certains plans, Sylvie va aussi être la scripte aujourd’hui.

Raoul demande le silence, Christophe ça tourne, Didier le réalisateur peux annoncer le premier ‘’action’’.

Au programme 2 séquences la 21 et la 13Bis, sur le plateau 4 comédiens, Nöé, Vincent, Mohamed, et Mhamdi. 

Côté figurants, 2 nouveaux, Jean-françois et Dominique, accompagnés de Théo, Quentin, Jean-Philippe, Michel et Gérard.

Christel photographe de plateau, est chargée de nous photographier de manière artistique.

13H30 le tournage est terminé nous pouvons ranger le matériel en attendant le prochain tournage.

Nous sommes très satisfaits du travail réalisé par tous, jeu d’acteurs excellent, images superbes, lumière au top, déco magnifique, très bon travail collectif.  

TOURNAGE MAISON JEAN PAUL LE 20 NOVEMBRE 2022-11-22

Dimanche rendez-vous Vieille Rue, pour l’annonce de l’enlèvement à la maman de Jean-Paul et la venue de Bachir le responsable de quartier.

Au programme les séquences 15 et 17 de jour, tournées le matin et en début d’après-midi.

Sylvie (maman JP) soutenue par Bénédicte (Lucienne maman d’Alain), pleure, quand une jeep de l’armée Française arrive conduite par notre réalisateur Didier figurant pour l’occasion et remplacé par Raoul assisté de sa scripte Julie.

Au cadre Christophe et son assistante Maeva préparent la captation des plans, sous les ordres de notre chef opérateur et ingénieur son, Pascal. (Il fait aussi la lumière) assisté du perchman Fantin.

Un grand merci à Julien de St Nazaire les Eymes le propriétaire de la jeep Willis de 1941, qui nous la prête, toute la journée.

Après les réglages habituels le tournage peut commencer, il ne fait pas chaud, heureusement que le soleil est au rendez-vous, surtout après deux annulations suite à la pluie, on va pas se plaindre.

Je donne un grand coup de chapeau à nos comédiennes tenues d’été oblige, que nous réchauffions entre chaque prise, en leur donnant couvertures ou vêtements chauds.

Nous saluons grandement, nos acteurs Sylvie excellente dans le jeu, Bénédicte toujours aussi juste quel que soit la situation, le lieutenant Régis criant de vérité, le Sergent Arnaldo sobre, Hubert bon et juste, Richard étonnant en arabe reconverti, les enfants Noë et Vincent efficaces et bons, les figurants dont Christophe tous ont bien résisté au froid.

Fin d’après-midi préparation de la séquence 25, qui voit le retour des enfants avec Bachir, la joie des parents et des militaires heureux de voir les enfants libérés enfin.

Pour terminer cette journée bien remplie, la séquence 24 qui voit Bachir ramener les enfants chez eux, la sentinelle interprétée par Mhamdi est sublime.

Merci aussi à Amanda précieuse sur la partie maquillage, Sylvie pour la coiffure, et Gilbert et Olivier pour la cuisine, sans oublier le machiniste Stéphane, le décorateur Jean-Victor c’était parfait.

Toute l’équipe salue ceux qui sont malades (Christiane et Gil) et leur souhaitent un bon rétablissement et de nous rejoindre rapidement.

A L MAIRIN

Plus de 15 comédiens et figurants, 15 Techniciens, au rendez-vous Salle Abbé CALES pour le tournage de 3 séquences la 4, la 8 et la 11, mise en place du matériel technique sur les indications du chef opérateur Pascal, Installation du travelling et de la louma grandiose.

Pendant ce temps-là, Sylvie et Amanda s’activent pour maquiller et coiffer les comédiens, pendant que Lissoun prépare les costumes de chaque acteur, aidé par Alain-Louis, une vraie fourmilière.

10 Heures, première prise, Silence plateau (Raoul)... Moteur (Christophe)...ça tourne au son (Pascal)...Annonce ... Cadré...Action (Didier), et c’est parti pour une journée intense, avec 3 séquences à tourner quand même.

Beaucoup d’attention, d’intention, de sérieux, du jeu, de l’intensité, premiers baisers pour Juliette et Noë, Délia et Vincent.

13 Heures, enfin la pause, les enfants et les techniciens, ont besoin de souffler, le repas est chaud et préparé par Gilbert et Olivier, au menu Pâtes et poulets, fromage et dessert (Danette chocolat et vanille, fruits, bonbons).

Parmi les acteurs, certains ont fait leur première apparition, comme Mme James-Fourmon Cécile (Mlle Soulier), Délia (Inès), Camille (Nelly), Quentin (Norbert), Thibault (Michel), Jade (Geneviève), Eléanore (Reine), Lucie (Isabelle), Ethan (Jules), et Florian (Antoine).

Beaucoup d’enthousiasme pendant l’après-midi de la bonne humeur, de l’ambiance pour la suite de la Surprise Partie, un peu de fatigue à la fin, conséquence du twist à répétition du matin, même si le professeur de danse(Sylvie) a bien fait son travail.

Tout s’est bien terminé avec la séquence de l’angoisse de Maguite, même si Colinne (alias Rose-Blanche) avait mal de tête, et qu’elle l’a courageusement enduré, puisqu’elle a tenu son rôle jusqu’à la fin, heureusement, qu’Éric avait sa trousse de docteur.

21 Heures Didier le réalisateur prononce la phrase magique ‘’Fin de journée’’ sous les applaudissements de tous les présents.

Encore une belle journée réussie grâce à la solidarité et la bonne humeur de chacun, bravo à tous et maintenant bonnes vacances pour les enfants, et à bientôt pour le prochain tournage.

Alain-Louis MAIRIN

Rendez-vous 8heures, enfin le beau temps est avec nous, après l’annulation du dernier tournage.

Convocation fiche de service N°5, d’une dizaine de comédiens et d’une dizaine de techniciens, prêts à participer à la séquence 16 ’’ cour Ecole Normale’’ du film ‘’Un 5 Juillet ‘.

Armel la maquilleuse Pro a accepté très gentiment de venir bénévolement nous aider, en l’absence de notre maquilleuse habituelle Amanda.

Sylvie a coiffé nos deux comédiennes (coiffures de l’époque), de Bénédicte qui jouait Lucienne la maman d’Alain et de Colette jouant le rôle de la sœur d’Alain.

Rose-Blanche ma deuxième sœur jouée par Colinne, Jean joué par Thomas dans le rôle du cousin, et Bastien jouant le rôle de Luc un neveu.

Bien sûr pour moi encore beaucoup d’émotions vécues, Bénédicte a été exceptionnelle, Isabelle et Inès alias Marie, elles aussi, ont été très bien dans leur rôle.

Un grand merci à nos militaires, qui ont aussi apporté leur pierre à l’édifice, même notre militaire figurant était à la hauteur de la situation.

Bien sur un grand merci à Mr Dalban, pour sa participation bénévole dans le film, et pour le prêt de son fourgon HY Citroën, reconverti pour l’occasion en ambulance.

Décors, merci à Jean-Victor d’avoir fait à temps, les plaques d’immatriculation du fourgon, les panneaux Croix Rouge et le panneau ‘’Ecole Normale’’.

La technique a un peu peiné aujourd’hui, plusieurs absences sur cette journée, mais la mission a quand même été remplie avec réussite, bravo aussi à nos amis de la réalisation, Didier, Raoul et Gisèle et bien sûr à la toute dernière recrue Emma au clap.

La journée prenant fin avec la séquence 5 du balcon villa en fin d’après-midi.

Maintenant, nous avons une semaine pour recharger les batteries comme on dit.

Et donner le meilleur de nous-même le samedi 22/10, pour la ‘’Surprise Partie’’, en effet nous tournons là, plusieurs séquences très importantes du film.

Alain-Louis MAIRIN

Samedi 1er octobre, pluie et froid ont été au menu de notre journée même si c’était en intérieur, que nous tournions, les trous dans le plafond laissant passer allègrement l’air frais. 

Grâce à une très bonne organisation, couvertures et vestes nous avons pu protéger nos comédiens du froid entre chaque prise dans le lieu où étaient détenus les enfants.

Nos prisonniers, ont très bien joué leur rôle, surtout quand ils grelotaient de froid, ils nous ont donné l’impression de trembler de peur.

Merci à Stéphane le sacrifié de cette séquence, tuméfié et ensanglanté au rouge à lèvre par Amanda et Sylvie, qui se sont acharnées sur lui, et merci à lui d’avoir passé la plupart du temps couché sur un carton à même le sol sans trop se plaindre.

Merci à tous d’avoir donné le meilleur de vous-même, acteurs et techniciens.

A la fin de cette journée, le chef Opérateur Pascal et Le réalisateur Didier étaient satisfaits du bon travail accompli.

Normalement nous aurions dû terminer cette journée par une nuit, mais la pluie battante, nous a empêché de tourner notre séquence.

Nous attendons avec impatience les photos de notre nouvelle photographe de plateau, Christel Poite.

Dimanche 2 octobre, changement de décor nous tournons la séquence de l’enlèvement, nuageux le matin puis grand soleil vers midi, super ça change de la veille.

Sylvie n’est pas là, malade depuis hier, et qui voulait malgré tout nous rejoindre. Non lui ai-je dit, pas question, tu es malade reposes toi, nous avons beaucoup de bonnes volontés, qui se partagerons le travail.

Et ce fut le cas, avec Amanda au maquillage et coiffure, Alain pour les costumes et la régie, pas mal d’aller et retour de Palm Prod au lieu de tournage, Lissoun absente au scripte, c’est Anne Sophie la maman de Juliette qui l’a fait avec les conseils avisés de notre réalisateur, Jade a aussi profité de la formation etc...

Merci aux propriétaires de vieille rue de nous avoir si gentiment reçu, approvisionné tout au long de la journée.

Un grand merci au chauffeur de l’Ariane, pour sa patience et sa bonne humeur, merci à Michel pour son Aronde Simca.

Et encore bravo à nos acteurs et techniciens, ils ont été exceptionnels, c’est sous les applaudissements et avec le traditionnel ‘’fin de journée, fin de tournage’’, que s’est terminé cette journée mémorable et la photo !!!

Alain-Louis MAIRIN

mercredi, 21 septembre 2022 15:28

Séances d’essayage costumes

Samedi 17 Septembre séances d’essayage costumes

 

Aujourd’hui rendez-vous a été donné à plusieurs comédiens et figurants, pour les prochains jours de tournage. (Séquence 10 de l’enlèvement et 12 arrivée au QG) 

Christiane notre costumière aidée de Vanessa (alias Marinette) remplaçante de Lissoun excusée pour cette séance, ont consciencieusement habillé nos comédiens, des retouches seront nécessaires, mais dans l’ensemble cela allait bien, toujours dans la bonne humeur et avec le sourire.

Notre Chibani (alias Éric) accompagné de sa fille Camille a fait le show, en parlant moitié Français, moitié Arabe, nous montrant la coiffe qu’il va porter dans l’Ariane bleue, que j’ai enfin trouvée à Domène chez Jean-Claude, membre du Club des vieilles mécaniques de Goncelin.

Etaient présents, Thibault (alias Michel) , Eléanore (Figurante), Gaelle (alias Nelly), Amari (alias Fatima),Isabelle (alias Colette), Inès (alias Marie), Thibault (alias Algérien 1), Théo (alias Algérien 2), Arnaldo (alias le Sergent), Kenny (Alias un Appelé), et Régis (alias le Lieutenant : 

Ci-après les photos :

A L MAIRIN

Les Partenaires

Log in or Sign up