mardi, janvier 18, 2022

Actuellement en cours de réalisation : Lesdiguières le Docufiction

Christophe Berthelot

Christophe Berthelot

URL du site internet: http://www.christopheberthelot.com
lundi, 29 mars 2021 16:02

Le dérushage des interviews

Vendredi 26 mars, de 9h30 à 16 h00 Raoul, Pierre-Yves et Pascal travaillent sur le dérushage des interviews, réalisées de mai à novembre 2019 avant le confinement.

Didier Fayolle est passé nous encourager et en a profité pour payer sa cotisation (pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, il n’est pas trop tard) malheureusement pour nous, ses obligations professionnelles ne lui ont pas permis de rester avec nous.

Pour ce qui nous concerne, nous avons pu constater, la qualité des propos tenus et la précision historique de nos intervenants, ainsi que leur aisance devant la caméra, et nous les remercions encore de nous avoir donné, l’opportunité de travailler avec eux.

   

Le dérushage est un travail d’équipe, Pascal est à la manœuvre sur l’ordi, sélectionnant et programmant les séquences à visionner. Pierre-Yves reste concentré sur les images tout en les analysant. Raoul compile sur un tableau toutes les informations qui seront nécessaires à la poursuite du montage :

  • Durées utiles, rajouts (voix off, plans de coupes etc.) à programmer.
  • Les interactions des interviews avec les scènes fictionnées tournées.

 

Alain assure la logistique, nous gâtant à midi, en allant chercher une excellente choucroute pour le déjeuner. Bien sûr, chacun a son avis sur les scènes, heureusement la plupart du temps nos avis se rejoignent, sinon nous en débattons, de toute façon les choix définitifs se feront lors du montage final en présence de notre référent historique Stéphane GAL. L’objectif est de garder les passages les plus pertinents, pour la clarté historique, mais également pour insuffler du rythme à notre documentaire, tout en gardant à l’esprit l’objectif pédagogique de notre projet. Ce travail préalable est indispensable pour programmer la suite et nous permettre de définir avec précisions le travail restant à faire :

  • Terminer le montage des scènes fictionnées
  • Ecrire et enregistrer la voix off
  • Réaliser des prises de vues pour de nouveaux plans de coupe (lieux, documents historiques, œuvre d’art etc.) ou intégrations de ceux déjà filmés.
  • Etalonner le film et rédiger les titres et génériques.

 

Concernant la musique, nous avons fait appel à notre fidèle partenaire Laurent ALBOREO, et nous avons échangé sur la méthodologie à mettre en œuvre en visio-conférence, afin qu’il puisse commencer son écriture. Car l’exercice est différent, entre la composition d’une musique de fiction où il existe déjà un scénario ficelé, et un documentaire mélangeant des scènes fictionnées avec des commentaires. Notre mission sera de lui fournir les séquences déjà montées pour lui permettre de peaufiner sa composition musicale et la travailler avec plus de précision.

Prochain rendez-vous pris pour vendredi 2 Avril à 9heures précises.

Raoul WEIHOFF et Alain-Louis MAIRIN

Ce vendredi après-midi, c’était jour de reportage pour Pascal et Gil, RDV à 12H30 à Fontaine, direction la porte de France construite à Grenoble du temps de Lesdiguières, quelques prises de vues et des photos.

image001

Ensuite direction la passerelle, pont qui empêcha Lesdiguières de rentrer dans Grenoble, avec ses troupes.

image002

Là aussi plusieurs prises de vues et photos grâce notamment à un petit outil le Slider qui permet de faire du panoramique à l’horizontal et à la verticale.

image003

Tout près se trouve l’échauguette et la grande tour qui protégeait Grenoble d’attaques ennemies, plusieurs prises de vues et photos ont été réalisées. Direction le musée de l’Evêché, pour les photos des épouses de Lesdiguières, Claudine de Béranger et Marie Vignon, la carte de Jean de Beins cartographe.

image004

Dernière étape l’église de Sassenage, pour prises de vues et photos du dernier lieu de sépulture de François de Bonne Duc de Lesdiguières.

image005

Après-midi très efficace de Pascal notre chef Opérateur et de son machiniste préféré Gil, qui a réalisé par la même Occasion le reportage photos du off.

image006

Alain-Louis MAIRIN

Comme prévu, samedi 13 Février, s’est tenue la réunion de pilotage du projet Lesdiguières. Raoul, Pascal et Alain-Louis étaient présents, Pierre Yves et Didier étaient excusés.

cinec1

Nous avons pu faire le point sur les tournages à réaliser et jeter un œil sur les images des interviews, ce qui nous a permis de faire :

  • d’une part un planning de tournages, pour les semaines à venir,
  • d’autre part de vérifier les interviews déjà enregistrées.

 

Pour les tournages de plans de coupe (Porte de France, Passerelle sur l’Isère, échauguette, église de Sassenage et Musée de l’Evêché), la date du 26 Février a été programmée, deux dates de repli au cas où (le 5 et 12 Mars) suivant Météo.

cinec2

Pour des questions liées à la végétation (Avril et Mai) Nous vous communiquerons ultérieurement les dates pour les tournages de la Trésorerie, jardin de ville, la Bastille et le Parlement.

Le déplacement dans les Hautes Alpes (Château du Glaizil, Musée de Gap, et Saint Bonnet en Champsaur) se fera aussi dans la même période date à définir.

 

cinec3cinec4

 

samedi, 30 janvier 2021 18:19

Jean-Victor Damato

Né à Grenoble, Je suis un autodidacte.

J’ai commencé la sculpture en 1980 (sur un coup de foudre)

Au début j’ai fait mes armes sur le bois puis je suis passé très vite à la pierre.

J’aime cette matière qui me résiste et qui me donne satisfaction une fois que j’arrive à la maîtriser.

j’expose régulièrement dans la région ,

LA PIERRE ET LE SCULPTEUR

Travailler la pierre exige de l'énergie, du respect et de la tolérance. Ainsi s’engage un jeu à deux. Mais la pierre ne se laisse pas commander. Coup après coup se dessine la forme définitive de mon œuvre telle que je l'avais imaginée mentalement. Progressivement, de ce duel naît une harmonie entre la surface brute et la surface taillée.

Cette spontanéité dans ma manière de sculpter est liée à une méthode de travail ouverte sur les possibles imperfections qui sont moins importantes qu'une résultante finale parfaite .j’aime cultiver l’inachevé. La sculpture est un acte sensuel. La création a également besoin d'une grande maturation. Pour moi, l'œuvre est toujours le fruit d'un long et magnifique dialogue entre la matière (la pierre) et le créateur.

Tous les blocs de pierre sont uniques : du calcaire au marbre rugueux. C'est pourquoi ma sculpture l'est aussi. Pas de contrefaçon possible. C'est pour cette raison que je ne signe pas mes œuvres.

Mon travail artistique, c’est ma personnalité donc ma signature.


« L’art, c’est la plus sublime mission de l’homme, puisque c’est l’exercice de la pensée qui cherche à comprendre le monde et à le faire comprendre. »

Auguste Rodin

 

Adresse & Atelier:

 - 1786 avenue du Vercors 38450 Le Gua

  • Portable : 06 67 43 92 15
  • Mail : jean-victor [DOT] damato [AT] wanadoo [DOT] fr
  • visiter mes œuvres sur mon compte Instagram :jeanvictordamato
lundi, 18 janvier 2021 18:06

Les Dalfins des Lames du Dauphiné

Les Dalfins des Lames du Dauphiné,  vous proposent des animations spectacles autour de la pratique de l’escrime Médiévale, Renaissance ou Grand Siècle.
Combats d’espées, rapières, dagues, haches, lances, torches, bastons ou cannes font moultes ravissements dans les vielles demeurent du Dauphiné. Vous pourrez les voir ainsi régulièrement redonner vie au château de Virieu, de Sassenage ou à bien d’autres lieux chargés d’histoire
Pour plus de frissons encore, les Dalfins jouent avec le feu. Jongleurs et cracheurs, vous illumineront de mille flammes.

Initiations aux combats, cuir, maille, forge, épées et protections historiques, jeux anciens, les Dalfins vous feront revivre l’histoire et découvrir leurs histoires…

Passionnés d’histoire, les dalfins sont heureux d’avoir pu contribuer au tournage de Lesdiguières le Docufiction, première collaboration avec l’équipe de Ciné Caramelle qui ne sera probablement que le début d’une longue série.

Contact
Maxence Lambège
06 89 20 40 99
Thierry Bontems
06 79 25 82 53
lamesdudauphine [AT] gmail [DOT] com
http://leslamesdudauphine.free.fr

 

lundi, 18 janvier 2021 08:48

Les Lames du Dauphiné

lundi, 21 décembre 2020 17:32

Magazine des villages du gresivaudan

samedi, 05 décembre 2020 11:39

Recherche Compositeur(trice)

L’association Cine-Caramelle loi de 1901 recherche pour son docu-fiction de 52 mn consacré à François de Bonne Duc de Lesdiguières:

  • Compositeur (trice) ou groupe de composition
  • Orchestre pour enregistrer la musique dans le cadre d’un partenariat actif.

 

Ce travail, qui fera l'objet d'un contrat de partenariat de bénévolat pour la création d’une musique qui sera libre de droit pour tous supports et diffusions de notre docu-fiction. La composition restant propriété du compositeur (trice) qui pourra l’utiliser à son gré pour tout autre projet.

 

Par expérience la composition d'une musique de film demande plusieurs aller-retour, d’échange afin qu'elle soit adaptée à l’inspiration du compositeur (trice) et à nos attentes. Cela nécessite donc une bonne adaptabilité.

vendredi, 20 novembre 2020 15:58

Chateau de Sassenage

Alain JAM
a [DOT] jam [AT] chateau-de-sassenage [DOT] com
Responsable de la Conservation
Allée du Château - 38360 SASSENAGE
dimanche, 01 novembre 2020 17:00

Journée interviews du 29 octobre 2020

Nos tournages du documentaire ont débuté sous le sceau du déconfinement, le 20 juin au parlement, et nous terminons la boucle, la veille du reconfinement dans la vallée du Grésivaudan !!!

 


Tournages le Jeudi 29 Octobre 2020 9h Grenoble : La journée commence par une première interview de Christophe Caix devant l’ancienne Trésorerie et ancienne Mairie, à quelques pas du jardin de ville. Il nous a parlé des mariages des 2 filles de Lesdiguières (de 2 lits différents) avec la famille Créqui. Et puis changement de décor, nous voilà place Saint-André avec Stéphane Gal, en fond la collégiale : il nous explique alors la relation entre Lesdiguières et la religion (catholiques et protestants). Maintenant, face au parlement, il nous entraîne dans les rapports de Lesdiguières avec les édiles grenoblois.

 

Nous nous rapprochons de la fin de matinée, et nous décidons de prendre de la hauteur sur le flanc de la Bastille. Avec pour point de vue la vallée grenobloise avec la tour Rabot, Stéphane nous commente la stratégie employée par le Duc de Lesdiguières, pour prendre Grenoble, place forte aux mains des Ligueurs soutenus par le Duc de Savoie.

image001 image003

En début d’après-midi autour du fort Barraux, Stéphane nous a successivement décrit la bataille de Pontcharra, la prise du fort et l’implication du dernier connétable dans la politique extérieure du royaume.

 

Je peux dire que nous avons tous été subjugués par Stéphane, sa qualité d’expression et son érudition sont, pour nous, un appui essentiel dans la constitution de notre docu-fiction.

Raoul WEIHOFF

Les Partenaires

Log in or Sign up